Montant déductible et fiscalité

Le 3ème pilier 3A

Le 3ème pilier 3A offre une la déduction fiscale qui est applicable pour toute la Suisse.
Le montant des versements effectués sur le 3ème pilier 3A sont déductibles de votre revenu imposable à concurrence de :

  • CHF 6’768.- si vous êtes salarié
  • CHF 33’840.- si vous êtes indépendant (vous ne remplissez pas les conditions d’affiliation à un 2ème pilier) , mais au maximum 20% du revenu net d’exploitation

Ces montants sont également déductibles pour les employés frontaliers imposés à la source et travaillant dans le canton de Genève.

Le 3ème pilier 3B

Les montants déductibles du 3ème pilier 3B sont valable uniquement pour les cantons de Fribourg et Genève.

Pour le Canton de Genève par année civile :

  • Personne seule : CHF 2’217.- pour salarié et CHF 4’434.- pour indépendant
  • Personnes mariées / en partenaires enregistrés : CHF 3’326.- pour couple salarié, CHF 4’989.- si un des deux est indépendant et CHF 6’552.- si les deux partenaires sont indépendants
  • Par enfant : CHF 907.- en plus pour parents salariés, CHF 1’361.- si un des deux est indépendant et CHF 1’814.- si les deux parents sont indépendants

Pour le canton de Fribourg par année civile:

  • Personnes mariées: CHF 1’500.-
  • Personne seule: CHF 750.-

Le 3ème pilier 3B octroie une déductibilité inférieure au 3ème pilier 3A, mais les cotisations peuvent être déduites pour les personnes travaillant dans les cantons de Genève et Fribourg. Il est donc possible de cumuler les déductibilités du 3ème pilier 3B et du 3ème pilier 3A  pour une personne travaillant dans l’un des deux cantons cités ci-dessus.
Pour les frontaliers travaillant à Genève, il est nécessaire d’avoir le statut de quasi-résident afin de bénéficier des déductions fiscales du 3ème pilier 3B.

Exemple concret

Le montant que vous placez dans votre 3ème pilier est déductible de votre revenu imposable. Cela vous offre un double avantage: vous payez premièrement des impôts sur un revenu plus bas qu’auparavant et bénéficiez en plus d’un barème d’imposition plus faible, suivant les cas.

  • François travaille dans le canton de Genève et a gagné CHF 66’000.- en 2016.
  • Une fois les diverses déductions faites, son revenu imposable est de CHF 52’000.- et il paiera CHF 7’800.- d’impôt (15% d’imposition)
  • S’il décide de souscrire un 3ème pilier 3A et de mettre CHF 6’000.- par année, alors, son revenu imposable ne sera plus de CHF 52’000, mais de CHF 46’000.-, le faisant ainsi passer à un barème d’imposition inférieur et égal à 12%
  • Sa charge fiscale ne sera plus de CHF 7’800.- mais alors de CHF 5’520.- (12% de CHF 46’000.-)
  • François aura économisé CHF 2’280.- d’impôts sur l’année.
  • C’est comme si François avait cotisé CHF 3’720.- ( 6’000 – 2’280 ) dans son 3ème pilier pour finalement capitaliser CHF 6’000.- à la fin de l’année.
  • En poussant le raisonnement plus loin, on pourrait dire que son investissement à l’année dans ce 3ème pilier lui donne un rendement d’environ 61% ( (6000/3720)*100 )
CHF
0
.-
Capital fin d'année
CHF
0
.-
Impôts économisés
CHF
0
.-
Investissement réel
0
%
Rendement brut