Le Premier Pilier

Le premier pilier, regroupe l’assurance-vieillesse et survivants ( AVS ) ,l’assurance-invalidité ( AI )ainsi que l’APG ( allocation pour perte de gain). D’après la loi suisse, toute personne domiciliée ou exerçant une activité lucrative sur le territoire Suisse est automatiquement assurée pour le 1er pilier. Le but du 1er pilier son but est de garantir le minimum vital de l’assuré lors de sa retraite et de le couvrir en cas d’invalidité ou de décès.

null

Pour tout le monde

null

Assure minimum vital

null

Garantis par l'état

L'assurance-vieillesse et survivants

L’assurance-vieillesse et survivants, plus connue sous l’abréviation AVS, est le principal pilier de la prévoyance sociale suisse.

Elle est composée de la rente de vieillesse et de la rente de survivants:

La rente de vieillesse doit permettre à la personne assurée de se retirer de la vie professionnelle à l’âge de la retraite en lui garantissant, avec la prévoyance professionnelle, une sécurité financière durant la retraite.

Elle se calcule selon le revenu moyen déterminant, qui est la moyenne de votre revenu sur 44 ans de vie active. La rente minimale que vous pouvez obtenir à la retraite est de CHF 1’175 et le maximum est de CHF 2’350.-

La rente de survivants doit empêcher que le décès d’un conjoint ou d’un parent n’entraine, outre la souffrance humaine, des difficultés financières trop rigoureuses. 

En cas de décès de l’assuré, le conjoint et les enfants sont protégés grâce à la rente de veuve/veuf et la rente d’orphelin ( 1 ou 2 parents ).

Le financement de l'AVS

L’AVS est financé par tous les gens résidents et travaillant en Suisse. En revanche, le début de la cotisation varie en fonction de la situation professionnelle de la personne. Si cette dernière exerce une activité lucrative, elle est tenue de payer ses cotisations à partir du 1er janvier qui suit l’année de son 17e anniversaire et ceci jusqu’à la fin de l’activité lucrative.

Si la personne assurée est sans activité lucrative, elle n’est tenue de payer des cotisations qu’à partir du 1er janvier qui suit l’année de son 20e anniversaire et ceci jusqu’à l’âge ordinaire de la retraite.

L’assurance invalidité

L’assurance invalidité (AI), garanti aux personnes invalides ou handicapées des mesures de réadaptation ou des prestations en espèces nécessaires à leur existence.