Le 2ème Pilier

La prévoyance professionnelle également appelée LPP est le 2ème pilier de la prévoyance en Suisse. Elle a pour but, en vertu de la Constitution, de compléter les prestations de l’AVS/AI afin de permettre aux personnes à la retraite, aux survivants et aux invalides de maintenir leur niveau de vie de manière appropriée.

En accumulant les deux premiers piliers, les assurés devraient être en mesure de conserver leur niveau de vie antérieur, l’objectif étant d’atteindre environ 60% du dernier salaire.

null

En principe obligatoire pour les employés

null

Complète les prestations de l'AVS

null

Rente et capital proportionnels aux cotisations

Pour les employeurs

Quiconque emploie des personnes devant obligatoirement être assurées dans le cadre du 2e pilier, doit participer au moins pour moitié au financement des cotisations au titre de la prévoyance professionnelle.

Pour les salariés

Tous les salariés soumis à l’AVS et percevant un salaire annuel supérieur à CHF 21’150.- CHF doivent obligatoirement être assurés.

L’obligation de s’assurer commence en même temps que les premiers apports de travail et, au plus tôt, dès la 17e année révolue. Dans un premier temps, les cotisations ne couvrent que les risques de décès et d’invalidité et à  partir de 25 ans, l’assuré cotise également au titre de la rente de vieillesse.

Exception faite pour:

  • Les personnes au bénéfice d’un contrat de travail à durée déterminée de trois mois au maximum.
  • Les personnes employées à titre accessoire (lorsqu’elles sont déjà assurées obligatoirement pour une activité lucrative dépendante ou indépendante principale)
  • Les personnes qui au sens de l’AI, sont considérées comme invalides à raison de 70% au moins.

Pour les indépendants

Les indépendants ne sont pas obligés de s’assurer à la LPP, ils peuvent le faire à titre facultatif. Il est également possible de retirer les capitaux d’un 2ème pilier si une personne passe sous le statut d’indépendant.

Le financement du 2ème pilier

La prévoyance professionnelle repose sur une épargne individuelle, il s’agit donc d’un processus d’épargne sur un compte personnel tout au long des années de cotisation. Les avoirs cumulés sur le compte servent au final à financer la rente de vieillesse perçue à l’âge de la retraite.

Lors du départ à la retraite, l’assuré peut percevoir le capital constitué sous forme de rente ou sous forme de capital

Retirer son 2ème pilier

Il est possible de retirer son 2ème pilier avant l’âge de la retraite sous réserve de certaines conditions:

  • En cas de départ définitif à l’étranger, sauf s’il s’agit d’un pays de l’UE/ AELE
  • Lors du commencement d’une activité lucrative indépendante.
  • Si le retrait a pour but de financer une résidence principale