Le 3ème Pilier en Banque ou Assurance ?

3ème pilier banque ou assurance

Le 3ème Pilier : Banque ou Assurance ?

Vous souhaitez constituer un capital pour une retraite anticipée, acheter une maison ou tout simplement améliorer votre revenu à la retraite ? Le 3ème s’impose à vos yeux comme la solution la plus efficace pour y parvenir et vous avez raison.

Le 3ème pilier vous permet de bénéficier de plusieurs avantages en plus de faire travailler votre épargne. Vous pouvez bénéficier d’économies fiscales, protéger votre famille en cas de décès ou y intégrer des rentes en cas d’invalidité en complément des 2 premiers piliers. Toutefois il est nécessaire de faire un choix : Faut-il prendre le 3ème pilier en banque ou en assurance ?

Le système de la banque :

Avec le choix d’un compte bancaire 3ème pilier classique, vous avez la possibilité de faire travailler votre argent de manière sûre. Toutefois, les taux d’intérêt actuellement très bas ne laissent pas présager de gros gains.

Avec une solution 3ème pilier bancaire liée à des fonds de placement, vous avez la possibilité de bénéficier des rendements des marchés financiers et d’espérer gagner bien plus. Attention toutefois, les risques de pertes sont pour votre porte-monnaie,

Le système assurance :

Vous avec les mêmes possibilités d’épargner que dans le système bancaire. Attention toutefois, les troisièmes piliers sous forme d’assurance vous versent un montant appelé valeur de rachat, qui en cas d’interruption du contrat, peut vous pénaliser si vous reprenez vos sous avant une dizaine d’années.

Les taux d’intérêts étant bas et les fonds de placement risqués, les assurances ont mis au point des solutions 3a hybrides. Vous avez une garantie minimale et en fonction de l’évolution des fonds de placements ou d’indices boursiers, un potentiel de gain très important. De plus, certaines compagnies propose désormais une protection contre les rendements négatifs.

Les risques de la vie :

Les banques sont censées connaître les risques financiers, mais qui mieux que les assureurs connaissent les risques de la vie ?

Les assurances proposent des protections qui permettent, en cas d’invalidité ou de décès, de ne pas puiser dans l’épargne accumulée pour remédier à la baisse de revenu lié à ces évènements.

Si vous souhaitez mettre en gage votre 3ème pilier afin de faire un amortissement indirect, il vaut mieux se tourner vers l’assurance qui offrira une sécurité et des garanties supérieures par rapport à la banque.

En résumé :

Pour un placement de longue durée (plus de 10 ans) et pour couvrir vos revenus, rien de tel qu’un 3ème pilier sous forme d’assurance avec les avantages sur la fiscalité, la succession et sur votre épargne.

Pour un placement à court terme et sans besoin de couvrir son revenu, le 3ème pilier en banque semble le plus adapté.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire